Faire ou refondre son logo !

Faire une enseigne, de la signalétique ou tout autre moyen de communication est peut être l’occasion de retravailler ou de créer un logo !

 

Conseil n°1 : est-ce nécessaire ?

Question très simple mais à se poser quand même. Demandez l’avis à vos proches, vos clients etc … Et sachez prendre du recul : Ne le prenez pas mal si on vous dit que votre logo est moche !
->Si vous êtes une enseigne ou une chaine très connue (H&M, Zara, Flunch …). Vous avez surement un service communication et vous ne lirez surement pas ces lignes … mais … il est peut être temps de revoir le logo !
-> Si vous êtes un établissement unique, une boutique etc., il est peut être intéressant de moderniser votre logo.
-> Si vous créez une nouvelle enseigne ou une nouvelle marque, il est important de réfléchir au logo en amont.

 

Conseil numéro 2 : établir un petit cahier des charges

Le fait d’écrire un petit cahier des charges permet de diminuer les coûts de création graphique. Le graphiste s’est approximativement où il va et ne passera pas des milliers d’heures (payantes) à concocter des choses qui ne vous plairont pas. Et croyez-moi, les graphistes se frustrent très rapidement !

Petit listing de notes à donner au graphiste

  • Les couleurs que vous voulez et celles que vous ne voulez pas
  • Votre secteur d’activité, votre clientèle, votre philosophie professionnelle
  • Des designs qui vous plaisent (aidez vous de google)
  • Des exemples de vos produits, services etc …

 

Conseil numéro 3 : Choix du graphiste

Faites appel à un graphiste qui a déjà fait des logos et qui travaille sous la suite Adobe (le logiciel Illustrator notamment).
Demandez lui une estimation de prix ou alors son taux horaire. Un logo peut coûter cher si vous le faites modifier 7 520 fois ! (d’où l’intérêt du petit cahier des charges en amont)
Si vous pouvez vous le permettre financièrement , faites appel à 2 graphistes qui ne se connaissent pas : styles différents mais une probabilité accrue d’un logo qui vous plaira !
Important: demandez aux graphistes de vous proposer 2/3 logos en fonction de votre cahier des charges, et de faire une version sans l’aide du cahier des charges. Peut-être seriez-vous surpris par sa créativité !

 

Conseil numéro 4 : Archivez les fichiers natifs

Une fois votre logo à votre goût, le graphiste vous transmettra votre logo sous différents formats : .jpeg, .png, .pdf, et natif (souvent un .ai). Gardez précieusement ce fichier ! Il vous sera utile pendant de nombreuses années : autres supports de communication, signature de mail …
Comme cela, pas besoin de rappeler le graphiste tous les 4 matins pour lui redemander les fichiers (qui finira par vous les refacturer ).
note importante : il se peut que vous ne puissiez pas ouvrir le fichier natif (.ai par exemple) sur votre ordinateur. En effet, il faut un logiciel de graphisme adapté. Mais aucune raison de le mettre dans la corbeille pour autant !